23 mars 05

Mon Ange à moi ...

mmeka1

Posté par MonsieurC à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 déc. 04

Mais...Kicémat ?

Math, c'est not' copain...

Le Week-en parfois, bah Math y bosse à Quai ud...

 

Alors nous, avec mme Ka, Othilie et Jérôme, bah pendant ce temps là, on fait rien...

 

Math, souvent, il dit "OOOOOOUUUUUUUUUIIIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!??????"

Et Math, souvent, aussi, comme il est 2...bah ils nous invitent chez eux...

A la prochaine :-) !

 

Posté par MonsieurC à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 déc. 04

Chez Mathieu et Jerôme....

Ce soir on est chez Math & Jérôme....y'a aussi Armelle, Othilie, Mickael, Laurent...et puis bien sur Monsieur C et Mme Ka...

CA chante, ca danse ....malgrès la fondue...et peut-être grace au vin blanc...

Les photos...à venir...très vite...

...eh Math?! tu te connectes lundi OK?

Posté par MonsieurC à 04:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 nov. 04
Antilles News n° 25.
 
Ce Week-end nous sommes allé 4 jours à la Dominique. A 1h30 de bateau de Fort de France, et à ne pas confondre avec Saint Domingue, la Dominique est une île 100% nature... Cascades, Baleines et Dauphins, forêts de cocotiers, fruits en tout genre, végétation luxuriante et des arbres...des arbres...des arbres... La seule île que, selon les gens du coin, Christophe Colomb reconnaitrait aujourd'hui s'il pouvait y retourner.
 
La Dominique c'est donc une île 100% nature!...Les photos de notre Guesthouse en témoignent:
 
 
 
 
 
On y voit...beaucoup de cascades, eaux sulfureuses et bassins, lors de petites randos sympas :
 
  
 
 
 
et puis, y'a la mer bien sur...et ses baleines, cachalots et Dauphin à observer lors d'un "Whale Tour" en bateau à faire innévitablement si vous venez ici:
 
 
 
 
 
Les Dominiquais sont "ccooooolllll"...
 
 
 
ne mettent pas leurs économies dans leur "case"...
 
 
 
mais plus dans leur voiture...
 
 
 
Tibo à tous...
 
 
 
 
Posté par MonsieurC à 18:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 oct. 04

Antilles News n° 24.

Depuis 15 jours on est numerisé!!! Fini les mots, place aux images. Après 15 mois, besoin de montrer. Ceux qui ne sont pas encore venu, vont ainsi visiter : Intérêt limité, clics non obligés...voici quelques nouvelles p.h.o.t.o.g.r.a.p.h.i.é.e.s...

* Bienvenu à Sainte Luce...commune de 7798 Lucéens au sud ouest de la Martinique, 32 km de Fort de France:

Panneau (nom masculin): Surface plane portant des inscriptions. Exemple: tomber dans le panneau...de Sainte Luce.

* L'entrée du bourg....

Bourg (nom masculin): Gros Village. Homonymes - paronymes : bourre (amas de poil, "être à la bourre". )...Y'en avais d'autre.

* Sa rue Principale ...

Principle: principal,ale,aux (adjectif). "Qui est le plus considérable, le premier, le plus important"...Forcément là, ca relativise...

* Son marché....

...avec ses joueurs de dominos...

et ses pécheurs qui arrivent par la mer ...

...pour vendre leurs poissons frais.

* Et puis la route pour monter chez nous...

*...d'ailleurs, celle qui mène à la maison de Jour....

*...Est étrangement la même que celle qui mène à la maison de nuit...

* On vous fait visiter?....Entrez par la cuisine..

* Passez au salon...

 

* Puis dans la mezzanine...

 

* Notre chambre et notre salle de bain....

 

* VOTRE chambre...le lit n'est pas fait, vous n'êtes pas encore arrivé...

* Du jardin, on voit la mer...

ou notre voiture...

....Une porsch 356...certains prétende que c'est avec cette voiture que James Dean a eut son célèbre accident...d'autres disent qu'en fait c'est une Ford Ka.

* ...Tu connais maintenant la route...tu sais te réperer...alors keske t'attend ?

Tibo à tous!

Karine et Christophe.

 

Posté par MonsieurC à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 sept. 04

Antilles News n° 23.

Tiens...ça faisait longtemps...une petite Antilles News, question  de donner des fraîches nouvelles.
Alors quoi, de neuf? :
1- La saison des cyclones est vraiment balaise cette année. La Martinique échappe a tout ça, il y a juste Yvan qui nous a fait un peu peur...effet bénéfique même, les cyclones aux larges "aspirent" tout, et on se retrouve avec une saison des pluies dont le temps est superbe depuis un mois.
...Grenade, Haiti et la Floride ne peuvent pas en dire autant.
 
2- Fait beau, fait chaud...plage, poissons grillés, ti punch, plongée...on a vite repris les bonnes vieilles habitudes.
 
3- On a l'ADSL à la maison!!!!....l'ADSL à Sainte Luce, ca c'est balaise....parait qu'on peut télécharger des films :-) ?!
 
4- Ce Week-end un cachalot de 5 tonnes est venu s'échoué sur la plage du Vauclin..."ca sent fort le cachalot".
 
5- On a 2 billets Gratos pour les Grenadines...alors on va y aller un peu avant Noël, se faire dorer le slip dans les plus belles eaux des Caraïbes...on passera p'têt à Moustique faire la bise à Mike Jagger.
 
6- Objectifs avant la fin d'année, le permis bateau pour Jojo...inscription avant la fin de la semaine si tout va bien...pendant ce temps, Mme Ka joue du piano avec sa prof particulière et préférée.
 
7- Objectif 2, Advance Paddy, pour descendre plus profond sans avoir à sauver les autres car c'est trop fatiguant ( 40m comme avec l'ANMP mais pas autant de responsabilité")
 
8- Ce WE la star academy est en concert à Fort de France...faut croire qu'on ne s'est pas encore expatrié assez loin.:-(
 
9- A l'heure où j'écris ces lignes, Olivier et Marie Christine qui ont quitté l'Australie depuis quelques semaines pour commencer leur tour du monde, doivent être en train de passer la frontière entre la Chine et le Vietnam...et comme on est jamais content de ce qu'on a, je suis TRES jaloux !
 
10- Toutes nos félicitations à Jérôme et Cécile mariés depuis 72 heures...
 
11- Bon courage à Yann et Géraldine pour les derniers préparatifs...on sait ce que c'est ...et on arrive !!!! (Yann...fumier... t'es bordé de nouilles...on s'comprend! )..:-)
 
12- quelques photos de nos mariages civiles et religieux sur http://antilles0news1.canalblog.com/ 
 
Tibo à tous!
 
Karine et Christophe.
Posté par MonsieurC à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 sept. 04

Ca se regarde juste, comme ca...un micron de souvenir...

7 aout 2004 ...

1...

2...

3...

4...

5...

6...

7...

8...

9...

Le reste suit bientôt...

Posté par MonsieurC à 23:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 sept. 04

On veut en mettre +...mais on a très peu de photos numériques de notre mariage civile... donc si tu etais présent, si tu en as, et si tu lis ca...tu en envois :-) !

24 juillet 2004 ....

Posté par MonsieurC à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juil. 04

mais euh....t'es loin :-(

Posté par MonsieurC à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

A la question du 25 juin 2004, postée après l'élimination de le France par les Grecs (voir ci dessous)...

La réponse est OUI ...ouf, c'est toujours ca de pris !

1999

 

Posté par MonsieurC à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Kangourou's news 6

Vous reprendrez bien un peu de desert / Want some more desert<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

 

 

Bonjour les copains,

 

Ca y est on a fini par traverser l’Australie du Nord au Sud, nous avons revu la mer que nous avions quitte a Darwin. Et nous sommes aujourd’hui a Adelaide ou nous reprenons gout aux plaisirs des grandes villes.

Il faut quand meme qu’on vous dise l’Australie c’est tout petit. On a une preuve si! si !! Alors que nous dejeunions tranquilement sur le haut d’Anzac Hill a Alice (la vue sur la ville est sympa pour une pause dejeuner) on voit un cycliste monter peniblement la cote. Alors on lance les paris « y arrivera ? » , « y arrivera pas ? » en se goinfrant de notre salade grecque journaliere, lorsqu’Olivier manque de s’etrangler « Mais je reve ?! C’est Sune ? » Sur quoi je le rassure « Tu es surement victime d’une hallucination, Sune a pris l’avion de Cairns pour Adelaide il y a de cela 3 semaines. » Il faut dire que nous avions pris l’habitude de voir Sune par hasard. La derniere fois, nous l’avions rencontre la veille de son depart pour le Sud, a Cairns, dans une galerie marchande. Nous avons fait la connaisance de Sune sur le bateau pour aller plonger, et l’avions deja croise par hasard dans la rue a Airlie Beach quelques jours apres notre retour de la barriere de corail. Olivier ne s’en laisse pas conter, il veut en avoir le cœur net et nous interrompons notre repas pour aller voir de plus prêt le cycliste qui a brave la colline, avec succes. Oui !! c’est bien lui on s’embrasse et on rigole, ca fait 4 fois tout de meme qu’on se voit c’est pas banal sur un territoire aussi vaste et donc nous marquons l’episode d’une photo et d’un echange d’addresses e-mail. Cette fois c’est la derniere fois, dans une semaine Sune est de retour au Danemark et a moins qu’une envie de tour du monde ne nous gagne on n’est pas prêt de le revoir….

La route entre Alice Spring et Adelaide fut riche en couleurs et paysages nouveaux. Nous avons de nouveau essaye d’emprunter autant que possible les pistes 4x4 plutot que l’interminable Stuart Highway qui traverse l’Australie du Nord au Sud. La premiere partie de notre voyage nous emmena d’Alice a Uluru quelque 500 km de pistes plus loin, via Kings Canyon et Katajuta. Alors que nous quittions Alice nous avons assite au Depart du Ghan, et nous devons absolument dire quelques mots sur ce train mythique. La contsruction de cette ligne qui etait sencee relier Adelaide (le sud) a Darwin (le nord) commenca dans la 2eme moitie du XIXe siecle. Toutefois la jonction ne s’est finalement faite que… cette annee, plus de 130 ans !! c’est tout de meme un exploit pour venir a bout d’une ligne de chemin de fer. C’est en suivant le trace de la ligne que l’on se rend compte de l’ampleur de la tache : la region est 95% du temps completement desertique, mais lors des 5% du temps restant, elle se transforme en une plaine inondee par des pluies diluviennes et aussi soudaines que rares. Resultat la ligne ne finira par atteindre Alice Spring qu’en 1929, mais est alors en si mauvais etat qu’il est frequent que le train ait quelques jours de retard. Dans le cas le plus extreme le train est reste bloque 10 jours dans le desert et l’armee a du parachuter des vivres au passagers. Une des consequences rigolotes de ce « desastre » ferroviaire fut l’introduction de caravanes de chameaux (importes avec leurs cornacs des regions nord de l’inde, ce qui donna le nom au train le Ghan contraction d’Afghan) pour completer le reseau de communication non couvert par le train. On s’est donc retrouve frequemment face a face avec ces grands camelides, repasses a la liberte, qui vous tirent la langue pour un oui ou pour un non (Marie sait tres bien les imiter d’ailleurs, je vous encourage a lui demander une demo, saisissant ;-) ).

C’est sur ce trajet que nous avons pris la piste la plus difficile jusque la pour nous rendre a Palm valley. C’est une vallee encaissee qui regorge de palmiers, ce qui est plutot rare en plein desert, puisque leurs congeneres les plus proches se trouvent dans le sud du Queensland et a quelques milliers de km de la. En fait ces palmiers ci sont les descendants et derniers survivants des palmiers poussants dans cette region quand la foret tropicale etait encore presente. C’est assez surprenant au milieu du desert et le chemin pour s’y rendre vaut autant que la vision paradisiaque de l’arrivee.

Uluru et Katajuta n’etaient pas trop encombres de touristes puisque nous sommes encore au debut de la saison et nous avons pu tranquilement apprecier les quelques promenades et couchers de soleils de notre sejour dans le parc mytique. Cerise sur le gateau, et une de nos habitudes desormais, nous avons brave le dress code de l’hotel le plus chic du resort pour aller boire un aperitif bien gagne apres un coucher de soleil orange et violet comme Uluru sait si bien les faire.

A propos d’Uluru, nous avons ete frappes par le nombre de touristes qui continuent a monter le rocher, et de notre point de vue cette attitude en dit long sur notre societe occidentale sencee etre civilisee et sur le respect que nous accordons a autrui. En quelques mots, le rocher d’Uluru est un site sacre aborigene, seules les personnes initiees peuvent le gravir, toutefois, plutot que d’interdire purement et simplement le droit de monter, nombre de panneaux expliquent et indiquent les raisons pour lesquelles les tribus de la region ne souhaitent pas que les touristes gravissent le mont puisque cette ascension enfrein les lois tribales. Malgre tout, chaque annee, des dizaines de milliers de touristes passent outre cette demande clairement formulee.

 Nous avons rejoint la Stuart highway le temps de traverser la frontiere de l’Australie Meridionale avant de foncer, tete baissee, vers une nouvelle traversee du dersert par la Oodnadatta track. Cette piste longe l’ancien trace de la ligne du chemin de fer et borde le Simpson desert pour rejoindre Adelaide a travers les Flinders. Si nous devions conseiller un itineraire il passerait definitivement par la Oodnadatta. Cette piste est proprement geniale. D’abord elle ne presente pas les difficultes des autres pistes du desert (en saison seche ceci dit) car elle est relativement touristique et donc plus frequentee et dammee regulierement ce qui la rend tres navigable. De plus elle longe un reseau de sources et etait d’ailleurs le chemin commercial emprunte par les tribus aborigenes.

Nous nous sommes arretes pour « un hamburger and the lot » a la pink roadhouse ou les 3 midinettes derriere le comptoir etaient toutes sourires avec Olivier (ou vice et versa ?), puis avons pris un bain dans le spa du desert (source a 30 degres au milieu de nulle part) et avons explore les sources alentours qui forment de petits monts au milieu de la plaine aride. L’eau de ces sources est celle qui, il y a deux millions d’annees, est tombee sous forme de pluie sur la great dividing range au Queensland et qui a fait son chemin dans le grand bassin artesien, la nappe phreatique qui recouvre 1/5eme de l’Australie. Apres 3 jours de route nous etions ravis de voir nos premiers brins d’herbes verts, et de laisser derriere nous les lacs sales. Eugene a meme fait la course avec un emeu et c’est Eugene qui a gagne J 40km c’est la vitesse de croisiere du volatile pas volant. Les Flinders (chaine de montagne), nous ont accueillies a la sortie du desert et notre promenade dans les forets de pins etait tres rafraichissante (ca nous a fait un peu penser au Quebec), un peu comme le fond de l’air qui ne cesse de refroidir plus nous nous rapprochons du sud, et la douche qui depuis Alice commencait a nous manquer.

Adelaide ses musees, ses vins et ses plages nous tiennent compagnies maintenant, et feront l’objet de notre prochain post.

Les photos comme toujours sont sur :

http://fr.photos.yahoo.com/km5461

 

Aussi nous voulions mentionner le site d’un super couple d’ami francais vivant a Sydney Emmanuel, Louise-Anne, Joachim et Baptiste qui ont eux aussi fait un tour du continent austral www.maloubajo.com il y a de cela deux ans.

 

On vous embrasse tous.

 

M&O

Posté par MonsieurC à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 04

Antilles News n°21

3 Reflexions qui ne servent à rien:

1: C'est pas parcequ'on ne boit pas la même chose qu'on ne s'aime pas...

2: La glace et le rosé ca va bien ensemble...

3: Nos voisins, quand ils viennent chez nous...ils savent se tenir!

Posté par MonsieurC à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 04

A 16h45, heure locale...la France est éliminée de l'Euro par les Grecs..

La question est maintenant...:

EST CE QUE LA BRASSERIE LORRAINE VA QUAND MEME SPONSORISER LA FINALE

pour tout ceux/celles qui iront la suivre à la CasaPépé *?

casapp4 casapp1

Quel stress....la réponse bientôt!

* Bar de Sainte Luce ou nous avons maintenant bien nos marques :-) !

Posté par MonsieurC à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 04

FELICITATIONS AUX JEUNES MARIES !!!!!!!

...La suite le 16 octobre!

Posté par MonsieurC à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Kangourou's news 5

Cette fois c’est decide on vous raconte comment se passe la vie dans 6 metres cube. Depuis maintenant fin avril que nous naviguons sur les routes d’Australie a bord d’Eugene notre Toyota Landcruiser Bushcamper. Bushcamper parce que le toit est sureleve afin d’y loger une couchette 2 personnes et l’interieur est amenage d’un evier et d’un frigo et de quelques malles qui permettent de stocker nos effets, des outils et quelques pieces de rechange. La vie va bon train a bord de notre vehicule et nous sommes totalement en autonomie sitot que le plein est fait. D’abord 180 litres de diesel, puis 40 litres d’eau, et enfin les fruits, legumes et conserves qui nous feront tenir au moins une semaine (jusqu’ici la duree la plus longue que nous ayons faite sans ravitaillement).

Il faut dire que les boites de conserves peuvent devenir salvatrice quand la quarantaine s’en mele, a la frontiere avec l’australie occidentale il a fallu prouver que nous n’avions aucun produits frais avec nous….Quand nos menus sont essentiellement des fruits et des legumes c’est plutot difficile !!! Alors on a reussi a negocier un petit deal avec le mechant monsieur de la quarantine, on epluche tout (« deep », profond comme il l’a repete 3 fois), on enleve toutes les graines, on coupe en des et on fait 2 salades, une de legumes et l’autre de fruits, on lui ramene toutes nos epluchures et pepins et on passe… ok ? Ca a marche, et donc sur le bord de la route on a fait notre petite cuisine avant d’etre autorise a passer la frontiere d’etat. Pour en revenir a notre desormais routine, leve preque toujours J a 7h30, petit dejeuner, 1 heure 30 de cours de mandarin. C’est assez rigolo d’apprendre ensemble mais le mandarin reste beaucoup moins rigolo et plus impenetrable que la route dans le desert, puis on fait un bout de route avant la salade grecque du midi, suivi de la promenade si le decor s’y prete et de la route avant de trouver le spot pour la nuit et de bouquiner un peu avant le diner du soir. Tout a doucement trouve sa place et tout a un ordre et doit y rester …le secret d’une vie sans heurt quand on partage 6 metres cubes a deux « ca vous change un poisson la vie en aquarium ». On a mis quelques photos du salon, salle de bain, cuisine, bibliotheque, salle a manger sur le site. Olivier qui a decouvert l’art contemporain aussi fait quelques œuvres les « Olive Arts » qui valent le coup d’œil. Quand on est finalement en place pour la nuit nous sortons peu, dans le nord les moustiques etaient par trop infernaux et depuis que nous avons quitte Darwin les mouches ont pris le relais. Il existe des sortes de moustiquaires que l’on peut fixer a l’entree de la porte arriere et qui nous permettrait de rester la porte ouverte mais a Alice la temperature est descendue en dessous de quinze et c’est a peine suportable, moi je dis que c’est a cause du facteur vent …parce qu’avec les blousons et au soleil, on est bien :-) On a ressorti les blousons, les polaires, et les chaussettes et on regrette les echarpes et bonnets laisses a Sydney. Ca donne presque envie d’aller skier cette temperature la.

Faut aussi qu’on vous raconte la route de Katherine a Alice on a fait un crochet vers Halls Creek et le cratere d’un meteorite puis on a pris la piste du desert Tanami pour rejoindre par l’Australie de l’ouest la ville d’Alice. Un gros detour de 1000km mais qui en valait la peine. D’abord parce que nous avons fait de la piste dans le desert et ca c’est cool et puis on a vu plein de choses, le mur de chine la formation rocheuse et non la construction frontaliere de la Mongolie, un cratere de meteorite, des roads trains, des champignons (si si dans le desert c’etait pas un mirage) et de la piste des toutes les sortes : de la gravillonnee facile, de la facon tole ondulee, de la sableuse qui glisse, de la caillouteuse cahoteuse, de la boueuse qui embourbe, y’en a eu pour tous les gouts. On a aussi decouvert les toilettes magiques (voir photos) entierement automatisees, ces toilettes distribuent tout au compte goutte y compris le papier un carre par pression du bouton toutes les 15 secondes c’est tout pas plus !!!! et ceci a Halls Creek un village de moins de 1000 habitants loin de tout. On s’est arrete a Rabbit Flat un des road houses les plus eloignes de la civilisation tenu par Jacques Farland et sa femme Jacqueline qui a garde son accent francais et son caractere de boulangere parisienne, et qui nous accueilli (le mot est trop beau mais je n’en est pas trouve d’autre) dans son rade au milieu du desert le temps de refaire un plein d’eau (je suis totalement maniaque avec mes histoires de flotte, mais moi le desert ca me donne soif). On s’est demande pendant les 20 minutes qui ont suivi cette breve rencontre pourquoi des gens si eloignes de toute civilisation (400km de piste d’un cote, 6ookm de l’autre) n’etaient pas plus aimable avec les passants, somme toute seuls distributeurs de paroles, peut etre parce que finalement l’etat de la route apres 30 ans de vie dans le desert tu le connais c’est soit bon, soit mauvais et si c’etait mauvais tu serais pas la pour en parler de toute facon !!!

Donc voilà en sortant du desert on a refait une bifurque histoire de pas perdre les bonnes habitudes ( on a fait un petit complement de plein a la road house suivante … la ‘tite mere Jacqueline l’etait pas assez aimable)et on a pris une piste comme ca qui devait nous emmener dans les Mac Donnell occidentales. Sauf que map woman etait un peu perdue, que le GPS etait pas tres utile sans une bonne carte et que les routes et les kilometrages correspondaient pas bien. On a pris un auto stoppeur aborigene en rade (faut dire la piste ne fait pas de cadeaux aux voitures conventionnelles et la sienne avait l’air en bien piteux etat) on l’a emmene a son habitation pour qu’il prenne les pieces de rechange necessaires a se remettre en route et avons par la meme occasion discuter un peu avec Dany. Enfin une vrai rencontre avec ce monde qui vit en parallele de l’Australie et qui pourtant est la proprietaire de cette terre. Jusqu'à present nos rencontres avaient ete breves et decevantes. La dans notre vehicule nous pouvons parler un peu. Dany ne travaille pas, il fait parti de la tribu qui vit derriere la montagne la bas, la on va chez sa sœur qui est marie avec l’homme qui est reste avec la voiture (celui qui m’a pose 2 questions Est ce que tu peux nous donner un lift ? et Est ce que tu as deux bieres ? l’acool reste le probleme majeur de ces communautes) Nous faisons 15 minutes de route ensemble, il nous demande c’est quoi la langue que nous parlons, pour lui comme pour nous l’anglais est une langue etrangere, et le francais lui semble bien etrange. Lui parle le langage de sa tribu et c’est comme ca qu’il s’identifie. Les langues aborigenes sont presqu’aussi nombreuses que le nombre de tribus presentent sur le continent et sont en train de disparaître. A Halls Creek et dans l’Australie de l’ouest ou les communautes sont encore tres vivantes et bien formees, une association tente de les sauvegarder en mettant par ecrit le vocabulaire, les legendes et en creant des dictionnaires. Il n’est pas rare qu’une personne parle 3 langues differentes avant l’anglais, la sienne et celle des tribus voisines. Notre experience aborigene s’arretera a l’entree de la maison de la sœur de Dany un bref au revoir et nos chemins se separent. Nous sommes bien sur la route de Glen Helen et la piste est un vrai cauchemard de boue et de cahots. La recompense : les gorges de la chaine de MacDonnell et leur faune et leur flore. Une derniere journee sur la route avant de rejoindre Alice et enfin apres 7 jours de routes poussiereuses : une douche, une biere, en un mot la civilisation.

Avant de vous quitter on voulait vous recommander une courte serie de sites webs:

http://www.surlaroute.org – Un super site d’un couple de francais qui a voyage d’Europe en Asia du Sud Est en passant par le Moyen-Orient et l’Inde en Land Rover Defender 110.

http://antilles0news1.canalblog.com/ - Le site de news de Christophe, un super pote qui a quitte le gris parisien pour aller vivre a la Martinique.

www.indochinaspirit.com – Un couple de francais qui a baroude sac au dos pendant un bon bout de temps en Asie du Sud Est.

http://uk.geocities.com/dlg_ie/tripindex.htm - Le site d’un breton, qui a fait le tour en sac a dos de l’Eurasie sans prendre une seule fois l’avion. Le site est un peu succint mais l’aventure est a couper le souffle.

http://ffsansfrontiere.free.fr/ - Fan et Fran nos comperes du Queensland qui doivent maintenant se balader dans les iles de Fidji alors que nous on a froid a Alice.

Et comme d’habitude le site web pour nos photos :

http://fr.photos.yahoo.com/km5461

On vous embrasse

Marie et Olivier

Posté par MonsieurC à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 04

Kangourou's News 4

 Salut les copains,

 

Depuis quelques jours nous taillons la route. Il faut dire que nous avons fait le plein d'images a Kakadu et que la piste du desert nous appelle. En partant de Darwin nous avons fait le crochet vers le parc national de Kakadu. C'est fascine par les peintures rupestres que nous en sommes ressortis. Le parc (seul) compte plus de 7000 sites. Nous avons visite ceux accessibles au public (environ 5) et la variete des œuvres est impressionnante, du repas (kangaroo qu’on surnomme le roo, a la perche barramundi) a la legende du tonnerre en passant par les danses et les legendes des sœurs crocodiles. Les aborigenes ont une tradition orale tres vive le "dreaming" que l'on peut traduire dans ce contexte et tres approximativement par le mot legende. Il existe toutes sortes de legendes et nous avons passe la matinee avec un garde du parc national qui nous en a raconte quelques une. Pour bien finir Kakadu, on a reussi a se taper l’incruste dans la piscine du lodge local, un grand pieds pour deux raisons : il faisait chaud et ca faisait un bout qu on ne s’etait pas lave (la baignade dans les criques du parc est interdite a cause des crocs).

Le temps d’un plein a Katherine, de quelques coups de telephones et d’une bonne heure d’internet (…on est trop accroc) et nous voilà en route vers les Kimberley… Enfin presque parcequ’au bout de 17 km, on s’est rendu compte qu’on etait dans la mauvaise direction (pourtant y’a pas abondance de route, on etait juste un peu distrait) ca nous a permis de voir une nuee de red tail black cacatoes ce qui nous a console quand meme du detour. Donc sur la bonne route et apres un bivouac de bush, nous passons la frontiere pour le Western Australia a midi, mais manque de bol il faut retarde nos montres de 1h30 donc il est de nouveau 10h30, et il faut attendre pour le lunch !! Bugger ! (non pas hamburger « bugger » c’est un petit juron local) Je ne sais pas d’ou il vient mais si c’est rapport aux bugs (les insectes) je vois tres bien pourquoi. Ici c’est soit les mouches le jour, soit les moustiques la nuit. Comme disait le guide aborigene de Kakadu c’est rapport a la dualite des choses, le jour c’est l’un, la nuit c’est l’autre. Moi je veux bien mais ca fait beaucoup d’insectes enquiquineurs tout ca et si seulement on pouvait faire la dualite des choses sans les escadrons volants, moi ca m’irait.

Nous avons aussi fait une etape sur la riviere Victoria, au bord de laquelle l’explorateur Auguste Gregory a plante bivouac en 1856. Il a laisse deux marqueurs sur les troncs des baobabs environnants, qu’ici on appelle boab, le premier la date de son arrivee 2 juillet 1856, le deuxieme un indice d’ou est cache la lettre avec les instructions de sa route de retour. Genial !! nous voilà a la recherche du deuxieme baobab et une fois que nous l’avons trouve nous esssayons de dechiffrer le message !!! Eureka « Letter in Forge » La lettre est dans la forge, manque plus qu’a trouve la forge… qui a disparu il y a plus de 100 ans, bouhhh. Si vous voulez jouer avec moi, dans la sequence photo de cette semaine il faut chercher l’erreur sur la photo numero 29. Le premier qui trouve a le droit de venir nous rejoindre (a ses frais bien sur !!) Comme d’habitude les photos sont sur ce lien http://fr.photos.yahoo.com/km5461 .

Et pour les inquiets de la sante du dieu de la montagne Gadgja (en aborigene, le dieu aux yeux rouges) il va nettement mieux on voit meme le blanc de ces yeux, l’accident de plonge est maintenant loin derriere, un peu comme la mer d’ailleurs, qu’on ne reverra qu’une fois dans le sud a Adelaide.

On vous embrasse,

Marie et Olivier.

 

Posté par MonsieurC à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 04

Antille News n° 20

Une fois n'est pas coutume....pas de BLABLA...que des photos....

Tibo à tous!

Karine et Christophe

Francois et Estelle qui sont venu nous voir 10 jours...en pleine ondée tropicale (sauf sur la photo)....Merci de votre visite, vous êtes TOP CHOUETTE !

 

Francois et Monsieur C de retour de PAris sur les hauteurs de Cap Macré:

....et Cap macré :

 

L'arbre préféré de Monsieur C : Un flamboyant en fleurs...ca dure jusque fin aout, il y en a des rouge et des jaunes...

Sujet de discussion favori de Mr C en voiture avec "la météo", "les Manicous écrasés sur le bord de la route", et "les manguiers chargés de fuits"...." Oh dis donc, regardes le beau Flamboyant, là à droite!"...

 

L'anniversaire de Mle Ka...le 19 mai elle a eut 18 ans....

La Reine de la fête:

Estelle:

 

Monsieur C et Dominique, un de nos voisins:

Posté par MonsieurC à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 04

Kangourou's News 3

Salut les copains,

Nous nous etions quittes au nord de Bundaberg et en route vers Cairns. Notre route a ete on ne peut plus humide et depuis notre

arret a Townsville les pluies tropicales nous ont suivis jusque Cairns. Nous avons quand meme fait un arret obligatoire a Airlie

Beach BOF! les Whitsundays sous la flotte c'est assez moyen. On a donc continue vers le Nord mais ne le dites pas a Blandine (notre

copine de Brisbane) sinon elle ne nous parlera plus :-0 A Bowen nous nous sommes arretes chez des amis de Nicole, un couple

de Francais qui sont arrives en Australie a l'epoque ou le gouvernement payait les billets d'avion ou de bateau des immigrants.

ils se sont tous les deux rencontres ici et ont vecu une vie d'aventures. Nous avons passe une soiree avec eux dans leur maison

typique du Queensland ou machoire de crocodile et carapace de tortue temoignent d'une vie d'aventures dans le grand nord australien. Nous

sommes maintenant sur Cairns depuis bientot une semaine. Nous avons retrouve notre couple d'amis francais Fan et Fran. C'est fou comme

le temps passe vite quand on est en bonne compagnie. Les grandes decouvertes de la semaine sont: Olivier n'a pas de bol au Yams (un

jeu de des pour ceux qui ne connaissent pas), le vin rouge en cubi de 4 litres a $8 c'est vraiment pas bon, les poissons sont vraiment

de toutes les couleurs sur la barriere de corail, chasser le kangourou c'est pas de la tarte, jouer du didgeridoo non plus

d'ailleurs, si tu mets 4 francais ensemble ca se termine systematiquement en bonne bouffe.

Nous avons visite un site aborigene Tjapukai, c'est un complexe educatif ou on peut visionner une video de l'histoire de l'Australie

lors de l'arrivee des premiers colons et de l'externmination aborigene qui s'en suivi (pas tres reluisant), le site nous emmene

ensuite a travers differents ateliers ou nous apprenons differentes techniques de chasse (a la lance et au boomerang), le digeridoo et

les plantes medicinales. Il est incroyable de penser qu'on puisse survivre en totale autonomie dans une region aussi hostile que le

nord australien. La moitite des plantes du bush sont toxiques, de Novembre a Mai la mer est infestee de meduses dont la piqure est

fatale et les crocrodiles peuplent les estuaires des rivieres et les rivages et rendent la baignade dangeureuse (voire mortelle). Sans

compter les requins qui sont toujours presents dans les eaux australiennes et les cyclones qui passent de temps a autre histoire

de rendre les conditions un peu plus extremes. Au niveau pratique on est desormais bien habitue a notre nouvelle

maison et on trouve toujours un moyen de prendre une douche. Le bon plan c'est le barbeque et les douches au bord des plages, sinon il

ya toujours les marinas. Quand le marin quitte la mer il cherche une douche... le baroudeur aussi :-) Et enfin la toute derniere c'est

l'incruste dans l'hotel de Fan et Fran depuis qu'ils ont lache leur camper van. Le mauvais plan s'installer dans le nord pres d'une

etendue de sable ou pulullent les "sand flies" espece de mini moucherons qui te couvrent le corps de piqures ultra extra mega

demangeaisons en un clin d'oeil au coucher du soleil (saletes va!!). Nous avons de nouveau mis des photos sur le site :

http://fr.photos.yahoo.com/km5461

Nous devons amener quelques precisions sur le contenu de ce dernier Album : non Olivier n'a pas vire mystique, et le sac appartient a

Fan qui nous l'a genereusement prete pour les besoins de la photo, aucun etre humain ni animal n'a ete blesse lors du tournage de ces

sequences. On vous embrasse

Marie et Olivier

 

 

Posté par MonsieurC à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 04

Ca date déjà pas mal...de début mars ... mais je retombe sur cette photo...

Au fond, Armand notre voisin...devant lui Anthony...et en 1er plan, 2 jeunes locaux.

Tibo!

 

 

Posté par MonsieurC à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 04

Antilles News # 19 bis

Mlle Ka....

 

 

Posté par MonsieurC à 23:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]